Comment je me suis endettée en bloguant!


Laissez-moi commencer en disant que oui, il est bel et bien possible de faire de l’argent en bloguant. Toutefois, aujourd’hui, je vais vous partager mon histoire de blog et d’endettement. Lorsque tu commences à bloguer, tu n’as pas nécessairement un guide d’instruction précis avec les étapes à suivre ; tu essaies différentes façons de faire, ne sachant pas trop exactement quelle est la marche à suivre (ou s’il en existe une, marche à suivre). Ces dites façons de faire, dans mon cas, ont été de payer pour de nouveaux vêtements et d’engager des photographes professionnels à chaque mois : je dépensais des sommes astronomiques d’argent, sans faire le moindre rendement. Voici donc les dos and don’ts pour ceux qui auraient envie d’entrer le monde du blog, sans ne faire exploser leur carte de crédit :


N’achetez pas de nouveaux vêtements chaque mois

Je sais, c’est difficile à faire lorsque comme moi, tu es non seulement un blogger mais aussi, un acheteur compulsif. Entant que fashion blogger, on met énormément l’emphase sur le partage de photos de outfits sur ses plateformes, et souvent, on partage des photos presque chaque jour. Si on veut que chaque photo présente un look différent, ça fait beaucoup, beaucoup de vêtements à acheter. Je vous laisse faire le calcul considérant qu’il y a plusieurs centaines de jours dans une année…Chaque mois, j’achetais donc différents morceaux pour me faire prendre en photo et partager mes looks sur Instagram ainsi que sur mon blog. Disons que ce n’est pas le moyen le plus effectif d’économiser pour une maison !


Tips : Depuis l’endommagement fait à ma carte de crédit, je réutilise maintenant les mêmes morceaux pour différents looks. J’achète toujours quelques morceaux ici et là, mais j’ai diminué mes dépenses en achat de vêtements de façon radicale. Je me dis que la majorité des gens et de mon audience n’achète pas des vêtements aussi régulièrement qu’un blogger, c’est donc plus réaliste de voir les mêmes morceaux plus d’une fois (et ça fait moins de bobos à la carte de crédit) !


Acheter et retourner

Je ne suis pas du tout à l’aise avec cette méthode, mais je connais plusieurs bloggers qui le font : ils commandent des vêtements en ligne, prennent des photos sans enlever les étiquettes et les retournent dès que les photos sont prises. Ce n’est pas complètement stupide pour le blogger, mais plutôt sournois envers le commerçant. Quand je partage des photos, c’est toujours des vêtements qui m’appartiennent ou encore une collaboration/échange de service où un morceau est délibérément emprunté à une petite boutique pour promouvoir ses produits. Je peux comprendre pourquoi certains bloggers le font ; sans ça, ils écriraient cet article à ma place aujourd’hui !


Vendre ses vêtements

Avec un walk-in rempli de vêtements et plus aucune place pour ranger les nouveaux, j’en suis venue à la conclusion que je devais commencer à vendre certains morceaux. J’avais plusieurs morceaux neufs que j’avais à peine portés plus d’une fois, et je me suis dit qu’ils seraient mieux dans le garde-robe d’une autre personne qui leur donnerait un peu plus d’amour.

Tips : J’ai utilisé les sites Letgo, Depop et Poshmark pour vendre mes vêtements.



Faire des collaborations

Si vous êtes fan d’une marque et achetez déjà leurs produits, pourquoi ne pas leur demander de collaborer ? Si vous avez une petite audience qui aime à peu près les mêmes choses que vous, la compagnie est aussi gagnante que vous. Promouvoir une marque que l’on affectionne en obtenant gratuitement certains morceaux est une bonne façon de créer du contenu sans coût pour vos plateformes en mettant de l’avant une compagnie que vous aimez réellement.

Vous n’avez pas besoin d’engager des professionnels pour créer du contenu de qualité Bien évidemment, utiliser de l’équipement professionnel pour vos photos ne peut pas nuire, mais ce n’est pas non plus nécessaire. Plusieurs personnes réussissent très bien en ne prenant des photos qu’avec leur téléphone. J’avais l’habitude d’engager des professionnels chaque mois, spécialement quand j’étais célibataire : Avoir un copain qui aime prendre des photos aide beaucoup ! Lorsque ma carte de crédit criait à l’aide, j’ai commencé à demander à mes proches de prendre mes photos. Ça a fait une énorme différence dans mes dépenses.


Respecter son budget

Vous pouvez engager des photographes professionnels et acheter des montagnes de vêtements si ça respecte votre budget. Mais vous savez où mène le non-respect de son budget. Il est important de s’allouer des montants fixes pour l’achat de vêtements et pour les photographes, et de les ajuster si nos dépenses d’un mois sont plus importantes qu’à l’habitude.


Reconnaître sa valeur

Les marques approchent souvent les bloggers pour des échanges de services et au début, c’est bien puisqu’il faut gagner de l’expérience avant d’être en mesure de demander de l’argent. Je me souviens qu’une fois, une compagnie m’avait donné des produits de beauté en échange d’une publication ; je n’avais pas beaucoup de temps et devais leur soumettre ma photo pour la faire approuver. Je voulais créer quelque chose de beau, et avais donc engagé un photographe. C’était un peu fou de ma part de dépenser de l’argent pour une collaboration sans en faire. À ne pas répéter ! L’année dernière, j’ai su reconnaître ma valeur et finalement demander de l’argent pour créer du contenu pour les marques. Vous découvrirez que créer du contenu vaut souvent plus qu’un échange de produits, et je n’ai jamais entendu quelqu’un dire qu’il payait son loyer avec du mascara !


Finissons sur une note positive : Ma dette causée pas le blog est finalement réglé grâce à mon 9-5 et mon assiduité. Maintenant, je suis heureuse de m’en être sortie et ne répèterai pas les mêmes erreurs deux fois !


Izzy xo

Instagram: @Isabellepquinn


*Les photos viennent d’une collaboration avec Alltrueist.

SUBSCRIBE TO OUR NEWSLETTER